attariq aljadid

Accueil > Français > Actualités nationales > Congrès fallacieux des Verts fantoches !!!

Communiqué de "Tunisie Verte" :

Congrès fallacieux des Verts fantoches !!!

dimanche 14 décembre 2008

Le 19 Avril 2004 est une date historique pour les écolos tunisiens. Après une année de discussions et de débat entre les militants associatifs et des dirigeants et anciens prisonniers politiques, un comité fondateur du premier parti Vert « Tunisie Verte » a choisi un bureau national et a mandaté une délégation, composée du coordinateur national et de deux membres du bureau, à savoir Mme Najiba Bakhtri et Mr Moncef Ben Fredj, pour déposer auprès du ministère de l’intérieur un dossier complet de légalisation du parti « Tunisie Verte », et ce, conformément à la loi.

Le 3 Mars 2006, date mensongère, va marquer le mouvement écolo par son cynisme, le ministère de l’intérieur a légalisé un faux parti vert.

Cette nouvelle supercherie a été dénoncée par notre parti et notre bureau réuni le jour même, et par nos amis les Verts français, européens et africains, ainsi que toute la société civile tunisienne qui l’a qualifiée d’Hold-up politique d’un état ubuesque. Ainsi le pouvoir a choisi ses Verts et a désigné un députe timoré d’un autre parti (le parti libéral) à la tête de ce parti fantoche, en contradiction avec toutes les lois qu’il a promulguées.
(…)

Durant quatre années notre parti a gagné l’estime et le soutien de la fédération africaine des Verts, de nos amis Verts européens, suite à leur reconnaissance officielle au congrès du parti Vert européen le 15 Octobre 2006 et notre parti est devenu membre du parti Vert européen officiellement. Et finalement, notre parti a été reconnu par Global Greens qui nous a invités à assister à Sao Paulo au congrès mondial des Verts en mai 2008. Global Greens a refusé la présence du parti fantoche et a considéré le parti « Tunisie Verte » comme le seul parti représentant de tous les Verts tunisiens.

Quant au parti du ministère de l’intérieur nous l’avons isolé. (…) L’opération s’est soldée par un échec total ! Néanmoins, le pouvoir, qui a choisi l’affrontement et le refus de tout dialogue et a besoin de larbins pour faire applaudir sa politique anti-démocratique, a initié et autorisé un congrès vert fantoche le 12 et 13 décembre 2008.

Le parti « Tunisie Verte », tout en dénonçant ce congrès fallacieux, appelle toute la société civile tunisienne à renforcer son soutien à notre parti et à isoler encore plus les usurpateurs.

Tunis le 10/12/2008

Abdelkader Zitouni

Coordinateur National du parti « Tunisie Verte »

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose