attariq aljadid

Accueil > Français > Evènement et image > [rouge]Message d’Ahmed BRAHIM aux participants à la Journée internationale de (...)

[rouge]Message d’Ahmed BRAHIM aux participants à la Journée internationale de solidarité avec le mouvement populaire en Tunisie[/rouge]

vendredi 7 janvier 2011

Message d’Ahmed BRAHIM

aux participants à la Journée internationale de solidarité

avec le mouvement populaire en Tunisie

Le premier secrétaire du mouvement Ettajdid a envoyé le message ci-après aux participants à la journée internationale de solidarité avec le mouvement populaire en Tunisie (Jeudi 6 janvier2011). Il a été lu et diffusé à Paris et dans d’autres villes…

Au nom du mouvement Ettajdid, et du fond du cœur , j’adresse mes remerciements chaleureux aux Tunisiennes et Tunisiens de France, aux représentants des partis de gauche et des syndicats français, ainsi qu’à toutes les femmes et à tous les hommes de bonne volonté venus nombreux à ce rassemblement de solidarité avec les Tunisiens qui luttent, à Sidi Bouzid et ailleurs, pour leur droit au travail et à une vie digne, et pour le droit de l’ensemble de notre peuple, dans toutes les régions de notre pays, à la liberté, la citoyenneté et la justice sociale.

Nul doute que cette journée internationale, organisée simultanément dans plusieurs villes à travers la France, l’Europe et au-delà, contribuera grandement à faire avancer la solidarité avec les revendications démocratiques et à donner davantage de détermination à nos luttes.

Le temps est venu pour nos gouvernants de tirer les leçons de l’échec de l’autoritarisme et de l’incapacité des options économiques et sociales suivies jusqu’ici à résoudre les problèmes du développement.

Il n’est plus permis à personne de persister dans cette voie de fermeture qui tourne le dos à l’aspiration légitime de nos jeunes, de nos élites et de l’ensemble des couches populaires de notre pays, à vivre comme des citoyens libres dans une société juste !

Il n’est plus admissible de voir le destin de notre chère Tunisie se décider par-dessus la tête des Tunisiens !

Il n’est plus tolérable de voir perdurer d’un côté les disparités sociales et régionales, le chômage et la pauvreté, et de l’autre l’enrichissement insolent de quelques uns aux dépens de l’intérêt national !

Je formule donc le souhait que cet élan de solidarité se développe et, surtout, qu’il se traduise pour nos compatriotes, en particulier pour les jeunes, par leur engagement dans la lutte politique organisée et l’action que nous menons, ici-même et dans l’émigration, pour l’unité des forces d’opposition au sein d’un large pôle démocratique et progressiste assez puissant pour faire pencher la balance en faveur d’un tournant salvateur pour notre pays.

Tunis, le 6 janvier 2011

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose