attariq aljadid

Accueil > Français > Actualités nationales > Communiqué du Mouvement Ettajdid sur les événements de Sidi Bouzid

Communiqué du Mouvement Ettajdid sur les événements de Sidi Bouzid

samedi 25 décembre 2010

Le mouvement Ettajdid suit avec une grande préoccupation l’évolution de la situation à Sidi Bouzid, où le jeune Mohamed Bouazizi a tenté de s’immoler par le feu, poussé par le désespoir auquel il a été réduit par la fermeture de tout horizon d’embauche devant lui et la manière dont il a été traité par les autorités locales et régionales. Les manifestations de protestation pacifique qui ont eu lieu après ce drame ont été réprimées par les forces de l’ordre et donné lieu à des dizaines d’arrestations parmi les jeunes de la région.

Le mouvement Ettajdid, qui exprime sa totale sympathie avec le jeune Mohamed Bouazizi et sa famille et lui souhaite prompt rétablissement, exige la levée immédiate du blocus imposé à la ville, la libération immédiate des personnes arrêtées, la levée du black- out médiatique, ainsi que l’ouverture d’une enquête rapide afin de déterminer l’origine de cette tragédie, et de prendre les mesures qui s’imposent contre les responsables. Il appelle les autorités régionales et nationales à engager le dialogue avec les représentants des citoyens parmi les acteurs politiques et syndicaux de la région et à se pencher sérieusement sur les problèmes du développement, dont l’accumulation pendant des décennies a engendré l’aggravation de la pauvreté et du chômage.

Le mouvement Ettajdid est convaincu qu’il est grand temps de tirer les leçons des différents événements survenus dans les régions déshéritées, de renoncer aux réflexes sécuritaires face aux expressions légitimes du mécontentement populaire et d’effacer les séquelles de ce traitement sécuritaire, y compris dans le Bassin minier. De même, le Mouvement Ettajdid appelle à reconsidérer l’ensemble des choix et des politiques suivies de manière à apporter aux problèmes du développement et de l’emploi les solutions adéquates et équitables dans toutes les régions du pays, sans exception ni discrimination.

Fait à Tunis, le 20 décembre 2010

SPIP | Se connecter | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Habillage visuel © Andreas Viklund sous Licence free for any purpose